Tizi-Ouzou

infos news

Accueil  - Nécrologie - JSK - Solidarité - Rubriques Archives - Annonces - Murs de Tizi - Insolite

Notre chaîne web: Kabylie News Télévision

Le site de Tizi-ouzou (Kabylie - Algérie): des infos, des photos, des vidéos, des annonces etc...

Une histoire captivante de Mouloud Abdmeziem

Si tu montes à Chréa....

(Episode 4)

Après avoir divorcé de sa quatrième femme Moussa obtint la main d'Amina. Celle-ci était livrée encore une fois sans avoir été consultée. Lasse, elle ne dit mot.

A l'indépendance Amina obtint un logement grâce au concours d'un parent qui avait participé à la Révolution en qualité de fidaï. C'était un logement de trois pièces situé au cinquième étage d'un petit immeuble. C'est dans cet appartement que devait mourir Moussa après y  avoir vécu treize ans avec Amina, lui laissant sur les bras une fillette de cinq ans, grosse responsabilité qu'elle devait assumer toute seule vu que son mari ne lui avait laissé aucune ressource.

                           ++++++

Monsieur Chérif était chef du service Entretien dans une petite usine. Une demande d'embauche  comme femme de ménage était sur son bureau depuis quelques jours.  Cette demande tombait au bon moment car la brave Hadja Turkia venait de prendre sa retraite.

La nouvelle recrue se nommait Amina. Elle était veuve d'un certain Moussa qui avait vécu pendant treize ans avec elle. AMINA eut de cette union une fillette  qui, à la mort de Moussa avait à peine cinq ans.  La veuve ne disposait  d'aucune ressource financière. Moussa n'avait strictement rien à léguer à sa veuve et à sa fille.

Amina prit la décision de travailler pour gagner sa vie et, surtout, surtout, pour élever sa fille. Cette décision ne fut pas facile à prendre. Jusque là elle n'avait jamais mis le nez dehors. Elle n'avait pour horizon que les quatre murs de son intérieur. Sa fierté naturelle lui interdisait de faire appel à la charité d'autrui. Elle repoussa toutes les avances hypocrites de ses frères. Elle entendait, désormais, faire face, seule, à son destin. Au diable donc sa timidité. Au diable, les traditions !

-" Asseyez-vous, Madame...comment?

-"Amina BOUDAOUD

-"Mariée?

-"Veuve, Monsieur

-"Votre défunt mari, que Dieu ait son âme, vous a-t-il  laissé quelque bien?

-"Oh! non Monsieur

-"Pas même une pension ou quelque chose de ce genre?

-"Une petite pension de veuve d'un docker...

-" Une fillette de sept ans.

-"Que Dieu vous la garde

-"Merci, Monsieur, que Dieu vous garde les vôtres.

-"Oh, moi, vous savez! Je n'en ai pas. J'ai perdu ma femme il y a deux ans.Elle ne m'a laissé aucun enfant: tous morts-nés.

-"Je suis navré pour vous. Dieu est grand.Qu'il soit loué. Qu'il vous préserve la santé. C'est l'essentiel.

-"Merci, Madame, vous êtes bien bonne. Voulez-vous me rappeler votre adresse, s'il vous plaît?

-"Cité des Vergers, rue des lilas, N° 7 .

-Tiens, c'est bizarre, j'habite dans les parages.Et comment feriez-vous pour vous déplacer? C'est loin d'ici vous savez!

-"Je prendrai le bus comme tout le monde.Ce sera pénible, j'en conviens, mais quand la nécessité oblige....

-"Ah! j'oubliais.Vous devez vous faire ouvrir un compte courant postal pour recevoir votre paie.C'est obligatoire dans l'entreprise. Une autre fois je vous convoquerai pour accomplir d'autres formalités. En attendant, allez travailler.Vous remplacez  El Hadja Turkia.Vous ne ferez donc que ce dont elle était chargée, ni plus ni moins.

-"Bien, Monsieur.

Les épisodes: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

 

Nos émissions sur Youtube

Les murs de Tizi

Visitez

 

   

Site administré par Belkacemi Mohand Said

Contact: kabylienews@yahoo.fr - 0772.13.88.88

Retrouvez nos vidéos sur la ville de Tizi-ouzou et des directs sur notre chaîne et abonnez-vous

- Retour à la page d'accueil -