Tout Tizi-Ouzou

 www.toutizi.com -kabylienews@yahoo.fr0772.13.88.88 - Notre Chaîne Web :  Kabylie News Télévision

Le Site de l'information utile, pratique et de proximité sur la ville de Tizi-ouzou, administré d'heure en heure et 24/24

Accueil -  Les rubriques :  Agenda - Politique - Culture - Société - Economie - Sports - Médias - Nécrologie - Université

Solidarité - Administration - APW - Dairas - CommunesHôtels - Annuaire - Santé - Sites  - Immobilier - Emploi - Annonces

 

Le décès d'un éminent psychiatre Dr Djaffer Benabdellah accueilli avec beaucoup de tristesse

Tizi-ouzou, 8 juin 2017 - L'annonce du décès de l'éminent psychiatre, docteur Djaffer Benabdellah, membre fondateur de l'APAMM (association de parents et des amis des malades mentaux) "Yasmine" de la wilaya de Tizi-Ouzou, a été accueillie avec beaucoup de tristesse. Son enterrement devait intervenir à Aïn Benian, à l'ouest d'Alger.

   La nouvelle de son décès a été accueillie avec une grande tristesse aussi bien dans le milieu médical que dans le reste de la société. Dr Mahmoud Boudarene, également psychiatre et ami du défunt, lui a rendu hommage sur sa page facebook.

   ''Il était dans la tourmente depuis plusieurs années, à la suite de la disparition brutale et tragique de sa femme et de ses enfants. Il a continué malgré cela à faire son travail avec autant d'abnégation et à apporter ses soins aux malades avec la même détermination. Il n'aimait pas la souffrance. Djaffar était particulièrement attachant. Adieu l'ami. Je partage la peine des tiens.'', écrit Dr Boudarene suscitant en quelques heures pas moins de 352 réactions de témoignages. En voici quelques unes:

Benfetima Karim ''Allah yarhmou in'challah,c'était un brave homme altruiste et bon vivant,mes condoléances les plus attristées à sa famille''

Akli At Lhadj Larbi "at yerhem rebbi,un gd homme j'ai eu l'occasion de travailler avec lui et de le côtoyer,une grande perte,j'ai des larmes aux yeux wellah at yerhem rebbi,il a rejoins les siens comme a dit notre toubib mahmoud,ouvert,gentil et toujours disponible,paix à toi docteur.nous t'aimons fort,surtout avec ton sourire discret."

Hocine Rahem "Qu'il repose en paix. Mes condoléances a sa famille ainsi qu'à tous ses amis et a la communauté médicale. Je suis très affecté moi aussi surtout pour l'avoir connu apres le tragique décès de sa femme et ses enfants."

Toufik Ammari "Allah yerahmou. Je l'ai connu en tant qu'enseignant. Il était très pédagogue. Je me rappelle bien,après 11ans, de son cours sur la toxicomanie et de tous les exemples qu'il a cité. A dieu nous appartenons et a lui nous revenons. "

Saïd Chekroun "Un ancien condisciple au lycée amirouche polyvalent. Je garde de lui le sérieux et la détermination. Felli asyafu Rebbi idjaalit nat eldjenna"

Nabila Smail "Que dire de ce grand homme généreux drôle et patient.Il était l exemple de la détermination. Il a concrétisé le dicton:la vie plus forte que la mort.chaque fois que je le rencontrais à la cour ou dans les tribunaux je sentais une gène devant sa peine cette petite voix qui nous disait Que peux t on faire pour soulager sa peine.Il le comprenait et nous répondait avec le sourire. Adieu doc ton chagrin d est éteint tu rejoins ta famille et ton frère nourdine que tu adorais.Allah yerhamkoum."

Hocine Hacene Saheb "Allah irahmou il était un brave homme et ce en dépit de la perte cruelle de toute sa famille comme par hasard durant un mois sacré Allah irahmek mon ami"

Saliha Tamani "C'est triste de voir partir un éminent ses psychiatre comme lui voilà que la famille de la santé vient de perdre un fils qui donner beaucoup dans son domaine établissement Fernane.Hanafi. ( oued.Aissi.).kayarham.Rabi.que dieu . à . son âme et l accueille dans son vaste paradis"

Lynda Issiakhem "Qu'il repose en paix athyarham rabi, il a beaucoup souffert depuis la perte de sa femme et ses enfants dans un tragique accident de voiture, il s'en est jamais remis, je l'ai connu à l'hôpital de ouest aissi de TO c'était un brave homme"

Arezki Hamdidouche "paix a son ame vraiment tu ma trops toucher par les mots Dr BOUDARENE car tu l'as bien decorer comme un tres beau portrait .il etait quelqu'un de tres genereux voila ce je peux dire de lui."

Derridj Arezki "Adhefellas yafou yerhem. Un ami, un grand psychiatre qui aimait son boulot. Il vivait à l'hôpital et ne ménageait aucun effort pour apaiser les souffrances de ses patients. Il avait la compétence, l'humilité, l'humanisme et l'altruisme. Après la tragédie qu'il a vécu à travers la disparition de son épouse et ses enfants, dans un accident de la circulation, il ne s'est jamais remis. Il a surmonté moralement ses douleurs en se consacrant avec abnégation à ses malades, mais intérieurement, la cicatrice était béante. Et quand le moral est d'acier, il résiste, c'est le soma, l'organisme qui encaisse. J'appréciais les discussions que nous avions, à chaque fois que je passais à l'hôpital. Il était très chaleureux avec mon frère qu'il suivait médicalement. C'était un brave homme. Un grand psychiatre, c'est une perte pour ses malades, pour la psychiatrie, pour l'Algérie. Une seule consolation, en ce mois sacré du ramadan, nous y croyons (c'est mieux, pour la continuité de la vie), il va rejoindre les siens, les liens sacrés de la famille, enfin retrouvée, après une longue traversée du désert. Adieu l'ami, le toubib de ces âmes perdues, en détresse. Tu figures parmi les gens que je souhaiterai retrouver là haut, les Coluche, l'Abbé-Pierre,.., et d'autres encore, qui étaient humanistes et aimaient la vie, mais que la mort ne terrifiaient point. Paix à ton âme, entouré de ta famille, dans les vastes, fleuris pâturages du paradis. Tu manquera à tes malades, ta famille, tes étudiants, à tout le monde, à l'humanité. Mais j'en suis sur les braves gens de l'au- delà seront ravis d'accueillir, un lutteur, un authentique patriote. Ciao Djaaffar"

Rachid Cherif "J'aimais beaucoup djaafar dailleurs qui ne l'aimai pas la nouvelle de son dece m'a profondement attriste mais que peut on y faire c'est la vie mes tres sinceres condoleances a sa famille"

Mohamed Mahdi "C'est une nouvelle qui m'a profondément boulversé . Djaffar était un ami qui avait des valeurs humaines extraordinaires : humble, modeste, courtois, prévenant, probe, altruiste, philantrope, aimant ses malades et sa profession. Toutes ces qualités humaines témoignent que le Docteur Benabdallah était une personne très aimée dans son milieu professionnel et par tous ceux qui l'avaient connu. Repose en paix cher ami auprès de ton épouse et tes enfants contents de t'acceuillir , in challah dans le paradis éternel . Tu étais un grand Monsieur et tu le resteras pour l'éternité et comme disait Alfred de Musset : " Rien ne nous rend si Grands qu'une grande douleur " .

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

VIDEO

 Toutizi.com : un site au service des habitants de la ville de Tizi-ouzou

 Important : - Il est recommandé d'actualiser votre navigateur pour voir apparaître nos mises à jour qui se font d'heure en heure et 24/24.

 

T

O

U

T

 

T

I

Z

I

-

O

U

Z

O

U

 

 

Qui sommes-nous? Qui suis-je? Cliquez pour la réponse

 

 

  Notre sélection vidéos   

 

 

 

 

  Il vous est possible de diffuser vos vidéos sur notre chaîne et même d'être un correspondant du site  

Pour tout contact - kabylienews@gmail.com - Le Mobile: 0772.13.88.88  - Qui sommes-nous? Qui suis-je?

Retour en haut de page